Se sentir mieux en ne mangeant que du raisin ?

CURE DE RAISIN ?

La cure de raisin, utilisée depuis l’Antiquité, popularisée depuis plusieurs décennies, à quoi sert-elle ?

Elle consiste à ne se nourrir absolument que de raisin, elle peut durer entre 3 et 4 semaines mais peut tout aussi bien être pratiquée sur quelques jours. Si elle est depuis longtemps reconnue comme bienfaisante (approuver par l’académie de médecine en 1933) c’est pour ses bienfaits sur le corps et le mental.

Tout d’abord pour le raisin, au centre de la cure, c’est un fruit qui contient des sels minéraux (potassium, cuivre, sélénium, fer, magnésium) qui aide à la récupération du corps et à son développement, mais aussi des vitamines (B1, B2, B6 et C) et encore d’autres propriétés : puissants antioxydants, riche en polyphénols, aide à la circulation sanguine, protège le système cardio-vasculaire et enfin le raisin facilite l’élimination des toxines retenues dans le corps.

Quels résultats espérés ?

Au début de la fatigue peut s’installer, vous pouvez souffrir de maux de tête, de nausées ou d’insomnie. Il s’agit du processus de suppression des toxines par votre corps.

Ne mangez qu’un seul aliment, plus facile à digérer, va laisser votre système digestif se reposer et économiser l’énergie perdue chaque jour sur ce dernier.

Hors la fierté d’avoir achevé une telle diète, vous pouvez espérer des résultats physiques (se sentir plus légers, être en grande forme, avoir une plus belle peau et un corps plus sain) et mentaux (bien-être, meilleure concentration).

Il faut toutefois noter que tout dépend de la durée de la cure (plus elle dure plus on a de résultats) et de l’état du corps auparavant.

Comment bien commencer sa cure de raisin ?

Passer d’une alimentation peu équilibrée, voire très mal équilibrée à un régime entièrement constitué de raisin peut être brutal, il ne faut pas vouloir passer du jour au lendemain à 100% de raisin.

La solution c’est de commencer à réduire les autres fruits et légumes tout en augmentant le montant de raisin de vos repas, cela permettra une transition graduelle. La meilleure saison pour commencer cette cure c’est l’automne.

La monotonie de vos repas peut s’installer, auquel cas il est conseillé de nuancer les variétés de raisins (2 ou 3 variétés), pour les raisins ordinaires mieux vaut ne pas manger la peau (porteuse de pesticide) et seulement la chair, dans le secteur bio sentez-vous libre de manger la peau (recracher quand même les pépins).

Pour qui ?

Cette cure bien que plus facile aux abords que le jeune, n’est pas conseiller aux femmes enceintes, aux enfants, aux personnes qui font de l’acide urique et aux diabétiques.

Hormis quelques exceptions peu importe votre âge ou votre situation médicale, cette cure devrait vous convenir.

 

Une reprise lente

Après une période pendant laquelle vous avez habitué votre corps à une monodiète, il ne faut pas brusquer son estomac et savoir reprendre une alimentation variée petit à petit, commencer par des légumes ou des féculents mais pas de nourriture trop grasse. Laissez votre corps reprendre le rythme.

L’automne est là, s’il existe une bonne période pour commencer cette cure, c’est bien maintenant.

Bon courage.